Témoignages

Voici les témoignages de lecteurs. Si vous souhaitez les contacter, envoyez-moi un email. Je ne mentionne pas leur email par respect pour leur vie privée.

Jean

J'ai terminé ton roman hier. En fait, je le termine aujourd'hui car je l'ai lu une deuxième fois !

C'est assez étrange, quand j'ai commencé à le lire, je me suis dit que c'était un sujet qui ne me passionnait pas, et pourtant, une fois "rentré" dedans, j'ai eu quelques fois du mal à m'en détacher et à le reposer.

J'avais vraiment envie de continuer et de connaître la suite. Je trouve que tu écris bien, que le style est varié et que souvent, tu fais preuve d'humour tout à fait agréable dans ce type d'ouvrage où l'on est plutôt "tendu".

Le roman est très bien écrit, agréable à lire. Les idées sont intéressantes, même pour moi qui aurais plutôt tendance à éviter ce genre de sujet.

Jean, Ardentes

Florence

J'aime beaucoup ce livre. L'idée est intéressante et très originale, elle peut aider pas mal de gens confrontés à la maladie de proches, ou tout simplement à lever un certain voile "tabou" sur la mort.

C'est aussi une belle histoire entre deux personnes. Une histoire pas banale, et émouvante.

Je suis donc "rentrée" dans ce roman très vite ! Impatiente, j'ai parfois sauté des pages pour découvrir ce que tu écrivais plus loin... et j'ai même lu la fin !

J'aime beaucoup le style choisi par l'auteur : se mettre dans la peau de chaque personnage, et passer de l'un à l'autre... Et on s'y retrouve en général vraiment bien ! C'est très chouette.

Florence, L'Isle-Adam

Jean-Yves

Un roman qui se lit comme une histoire vraie.

Vous serez secoué par cette histoire si proche de notre fin à tous.

Vous allez rire et pleurer devant les réactions de Victor qui ne conçoit pas comment une jeune fille, belle, cultivée et en bonne santé, s’intéresse à un mourant comme lui.

Est-ce une folle, une bonne sœur déguisée en visiteuse de malade, un ange ?

Attention, vous allez vous identifier au héros qui ne comprend pas pourquoi lui, un battant encore en pleine force, meurt d’un cancer, alors que cela n’arrive qu’aux autres.

Faut-il mourir pour comprendre combien la vie vaut la peine d’être vécue ?

Jean-Yves

Johanna

Jusqu'à présent je n'avais jamais lu ou vu d'oeuvres abordant le thème de la maladie et de la mort de façon aussi précise et réaliste.

Ce qui m'a le plus touchée, c'est que ton oeuvre résulte d'une expérience vécue, mais aussi que cela m'a fait découvrir une autre facette de ta personnalité que j'ai apprécié en tant qu'amie.

Cela fait forcément beaucoup réfléchir sur des sujets de fond comme le sens de la vie ou la mort elle même.

A travers ton histoire, chacun va entendre et comprendre ce qui lui convient, mais le thème reste universel car a priori, nous allons tous mourir un jour.

Johanna, Toulouse

Marie

Je ne sais pas trop par où commencer !! Si je n'ai pas lu ton roman d'un trait, c'est parce qu'au bout d'un moment, mes yeux commençaient à faire mal :) Mais il est très prenant et j'ai été très touchée.

Je pense que d'une façon ou d'une autre, il nous rappelle tous un moment de notre vie, car qu'on le veuille ou non, la mort fait partie de la vie... J'espère sincèrement que tu trouveras quelqu'un pour le publier, tu le mérites et puis je pense qu'il pourrait aider beaucoup de personnes qui vivent quelque chose de similaire à ce que tu décris.

Il est très bien écrit, le fait qu'il y a beaucoup de dialogues et de réflexions internes en fait un livre très "digeste" qui se lit tout seul, on n'a pas envie de le poser !

Bravo vraiment, tu es douée car ce n'est pas à la portée de tout le monde d'écrire un "vrai" roman (j'entends un texte long et non une nouvelle) qui soit passionnant du début à la fin, et surtout sans tomber dans le pathétique.

Il y a de l'intrigue (cette fameuse Lola), des moments de joie, des passages difficiles où on a une grosse boule dans la gorge et la larme à l'oeil, et la fin semble toute naturelle. Enfin, je pense qu'on ne peut pas lire ton roman sans en retenir des messages importants sur notre façon de vivre le quotidien, de concevoir la mort et la maladie, les personnes en fin de vie... et prêter une oreille à ceux qui ont besoin d'être écoutés...

Marie, Séville

Myriam

J'ai lu ton roman. Vraiment bravo, félicitations ! Il se lit très bien et très facilement. Je dois t'avouer que j'ai pas mal voire beaucoup pleuré, surtout vers la fin, cela sonne tellement vrai et tellement profond... Ce serait assez chouette que tu le publies car comme tu l'écris si bien, la mort est tellement un sujet tabou...

Myriam, Liège

Claire

"Je dois te dire que j'ai devore ton livre en deux jours. J'ai adoré, il faut bien le dire. Le style est simple, j''aime, ça se lit tres bien. Les personnages sont très reels, et on peut s'identifier facilement, j'ai l'impression. C'est aussi un peu le but de ton livre ?

En tout cas tu as bien raison en disant aue la mort est très tabou et fait peur, toute ton histoire est très très bien amenée."

Claire, Toulouse

Valentine

Je n'ai qu'une envie ; celle de te dire à quel point je suis impressionnée par un si beau roman, aussi touchant. Pour être franche, j'ai dû pleurer la moitié du bouquin !

J'ai beaucoup admiré ton savoir-faire pour argumenter et contre-argumenter lors des discussions entre tes personnages, j'ai également apprécié le traitement de l'être et du paraître avec les différents points de vue, surtout que ça donnait un vrai rythme et que ça permettait de ne jamais se lasser.

C'était aussi très étonnant de retrouver tout plein de réflexions, de questionnements et même parfois de réponses qu'on se pose tous un jour ou l'autre, telles que les grandes questions sur la mort et ses impacts, sur les différents angles dans les relations humaines, et puis même pour l'intérêt que peut susciter une fourmi !

Valentine, L'Isle Adam